Le premier jour – M. Lévy

Bonjour à tous,

Il y a déjà un moment que ce livre attendait sur les tablettes de ma bibliothèque, et j’ai longtemps remis sa lecture. Je dois dire que j’ai été assez déçue par les quelques romans de Marc Lévy que j’avais lus auparavant. J’avais bien aimé son premier, Et si c’était vrai, mais ses livres suivants m’ont laissée sur mon appétit, comme on dit. Donc, c’est sans attente que je me suis lancée dans la lecture de ce roman.

Le premier jour par Marc Lévy
Paris, Éditions Robert Laffont, 2009
500 pages, 30 $ (Québec)


4e de couverture :

« Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde.

Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre. »


Mon avis :

Ce roman est en fait le journal (en fait, il y a beaucoup de détails pour un simple journal…) d’Adrian, l’astrophysicien, qui nous raconte principalement ses aventures vécues avec Keira, l’archéologue, pour tenter de comprendre le mystère du pendentif que celle-ci possède. À travers la succession d’épreuves qu’ils rencontreront, leur histoire d’amour nous sera aussi racontée… C’est du Marc Lévy, après tout!

La narration m’a laissée un peu perplexe. En fait, au fil de pages, nous suivons principalement les deux protagonistes, mais certains chapitres sont consacrés à d’autres personnages qui essaient de les aider ou de leur nuire. Ce qui vient peut-être briser l’effet « journal », avec l’alternance entre les deux narrations, à la 1re et à la 3e personne. Par contre, le journal est rédigé après les évènements et on se demande parfois si c’est Adrian qui a consigné toutes les parties en fonction des quelques « je » inclus dans les situations où il est absent, mais cela paraît tout de même peu probable. On note aussi plusieurs passages de l’une narration à l’autre en cours de chapitre…

En ce qui concerne l’histoire à proprement parler, j’ai eu beaucoup de mal à embarquer et à me sentir captivée. D’abord, il faut mentionner que, bien que Keira se questionne un peu au sujet de son pendentif, il n’y a pas d’aventures avant bien longtemps dans l’histoire. En fait, la majorité de l’action se déroule après la rencontre des personnages, ce qui arrive vers la page 175… Bref, le préambule et la mise en situation sont vraiment trop longs pour captiver rapidement le lecteur.

Par la suite, l’histoire va en dent-de-scie. À certains passages, je deviens très captivée, voulant savoir ce qui arrive par la suite, mais cette impression dure rarement plus de quelques pages. Les explications astronomiques, historiques et philosophiques viennent souvent briser le rythme et alourdir la lecture alors que, à mon avis, ce n’est pas toujours pertinent. Je pense, entre autres, à un moment où on nous explique l’histoire des échecs et le format de la planche de jeu ou, encore, au même chapitre on explicite tous les coups joués au cours d’une partie… Ça fait un peu long!

Mentionnons aussi qu’il y a un regroupement international qui veut éviter que les héros en sachent trop, mais qui en même temps essaie parfois de les aider. En fait, cette histoire de complot internationale est parfois complexe à suivre avec les personnages qui se trahissent parfois les uns les autres.  En plus, certains dans ce groupe tentent d’aider les protagonistes alors que d’autres essaient plutôt de leur nuire. Parfois, je m’y perdais! Et tout ça me semble totalement irréaliste!

Deux jours après avoir terminé ma lecture, je suis encore en réflexion à savoir si je vais lire le second volet. La fin de celui-ci m’a rendue curieuse de savoir ce qui allait arriver, mais je ne sais pas si j’ai réellement envie de tout lire. En fait, si le roman s’était terminé 4 pages plus tôt, je ne me serais même pas questionnée et j’aurais abandonné l’idée de lire la suite et de savoir si tout cela en a vraiment voulu la peine… Évidemment, l’auteur a fait de son mieux pour donner envie de connaître les prochaines aventures.

Extraits:
Vous pouvez parcourir quelques page sur le site de l’auteur.

À bientôt,
Sunflo

Publicités

2 réflexions sur “Le premier jour – M. Lévy

    • Je ne dois pas apprécié l’auteur suffisamment, car je ne me suis toujours pas convaincue de lire le second volet. Comme on dit, impossible de plaire à tout le monde avec un roman 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s