Le petit Prince – Antoine de Saint-Exupéry

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, un livre que j’adore! Je l’ai lu pour la première fois, il y a une dizaine d’années, lorsqu’une amie m’en a fait cadeau. Il y a un moment que j’avais goût de le lire une nouvelle fois.

 

C’est un petit livre qui se lit très rapidement!  J’aurais pu me contenter de le lire en une seule journée, mais comme je l’ai lu sur mon écran, via un ebook gratuit, ça été un peu plus long, mais ça m’a permis de profiter davantage de ma lecture.

Le Petit Prince par Antoine de Saint-Exupéry
Éditions Folio, 1999
99 pages, 11$ (6 euros)
version Ebook

 

 

4e de couverture:

«J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !  »
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.»

 

 

Mon avis

Cette histoire, nombreux sont ceux qui la connaissent sans l’avoir lue.  Par contre, pour ceux-ci, elle se résume à quelques éléments : un petit prince qui se lie d’amitié avec un renard et un aviateur. Par contre, se baser sur cette vision, c’est passer à côté plusieurs aspects du récit. Tout le voyage du petit prince, entre sa planète et la nôtre, mérite d’être découvert.

 

En fait, selon moi, ce livre, dans son ensemble, est un incontournable, un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse. Même la dédicace était restée dans ma mémoire (après tout ce temps!) D’ailleurs, des citations qui marquent le livre en contient plus d’une : combien connaissent des phrases de ce livre sans l’avoir jamais ouvert, que ce soit «dessine-moi un mouton» et «l’essentiel est invisible pour les yeux» ?

 

 

Ce que j’aime de ce roman, c’est qu’il grandit avec le lecteur.  Dédié à la base à des enfants, le plus jeunes n’y verront probablement que l’histoire d’un prince voyageur, qui rencontre divers personnages tout au long de son parcours pour finir par se lier d’amitié avec un pilote et un renard.  Ils ne verront pas les différentes allégories caricaturales représentées sur chaque planète, par exemple. Un lecteur plus âgé aura une autre vision de la personnalité de ces grandes personnes et verra toute la philosophie qui s’en dégage.

 

D’ailleurs, quand on y porte attention, ce petit roman, tout aussi court qu’il soit est rempli de messages et de belles valeurs : la persévérance, l’importance de l’imagination et de la créativité, l’impact que nos paroles peuvent avoir, la valeur de l’amitié…

Les illustrations, réalisées par l’auteur, sont très jolies, très colorées. Elles ont un peu un style enfantin qui cadre très bien avec ce que le narrateur indique : il a arrêté de dessiner jeune enfant et à recommencer après la rencontre avec le petit prince.

 

Petit bémol pour la version que j’ai lue, concernant la mise en page qui ne respecte pas la narration : à quelques reprises, le  narrateur nous précise de se référer à un dessin sur la page précédente, alors que le dessin se retrouve en fin de chapitre, quelques pages plus loin. 

 

 

 

Toutes les allusions aux grandes personnes me font réaliser, que j’ai (généralement) conservé mon cœur d’enfant… et c’est bien ainsi!

 

En bref, ce roman est un incontournable quand on s’intéresse à la littérature jeunesse.

 


Extraits:

« Tu te jugeras donc toi-même, lui répondit le roi. C’est le plus difficile. Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage.»

«Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. »

À bientôt,
Sunflo

Publicités

3 réflexions sur “Le petit Prince – Antoine de Saint-Exupéry

  1. Je l’ai lu pour la première fois cette été, je l’ai relu la semaine passé et les deux fois j’ai été marqué par la beauté de ce petit conte pour enfant. La première fois (cette été) j’ai pleuré…et oui…autant par tristesse que par la beauté (M’ah je vais en gardé un peu pour ma futur chronique haha) J’ai offert ce livre en cadeau à ma mère pour noël (elle ne l’a jamais lu !) et je pense que c’est un très beau cadeau à offrir autant au plus jeune qu’au plus vieux ! 🙂

    • J’ai bien hâte de découvrir ta future chronique. J’espère que ta mère appréciera cette lecture. De mon côté je l’ai découverte lorsque j’étais étudiante au cégep ; je crois que je devais être la seule à ne pas l’avoir lu dans mon programme d’étude. Je l’ai relu quelques fois depuis et je ne m’en lasse pas.

  2. Pingback: Êtes-vous un lecteur éclectique? | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s