Cocktail pour un meurtre – C. Calvert

Bonjour à tous,

Il y a un moment que ce livre traine dans ma bibliothèque. Je l’avais commencé, arrêté, recommencé, re-arrêté… et j’ai finalement décidé de m’y mettre sérieusement en me disant qu’il y a rien de mieux qu’une croisière dans les Bahamas pour survivre à ce froid hivernal (et comme je n’ai pas les moyens de me payer une vraie croisière…)

Cocktail pour un meurtre de Candy Calvert

V.O. Maï taï for a murder (2007)

Traduction par Dominique Chichera

Éditions ADA (2009)

385 pages, 13$

4e de couverture

«Couteaux, poisons, strangulation… Au cours d’une croisière, l’infirmière de service des urgences, Darcy Cavanaugh, est sur le point de faire un exposé sur ce qu’il faut faire et ne pas faire en cas de meurtre, pour un atelier d’écriture destinés à des auteurs de livres à suspense. Si seulement elle n’avait pas à partager sa place sur le pont avec la mère, un peu snob, de son amoureux ! L’aspirante romancière, Madame Skyler, mariée à un juge très influent de la Virginie aimerait que son fils ait de meilleures perspectives amoureuses qu’une Yankee rousse de Californie. Pour empirer les choses, la matriarche de la dynastie Skyler veut soumettre le manuscrit de son roman à une agente littéraire sans merci, dont la critique acerbe n’a d’égale que la verve inépuisable de son perroquet.

Dans un tourbillon fou, un véritable meurtre est commis, et la femme du juge devient la principale suspecte. Pour protéger la mère de son amoureux, Darcy s’efforce de démasquer le vrai meurtrier parmi un groupe hétérogène d’auteurs désespérés, d’admirateurs envieux et de mannequins masculins aux abdominaux de tueur.»

Mon avis:

Lors d’une croisière, Darcy, la narratrice, doit s’adresser à un public d’auteurs pour leur présenter un atelier sur le meurtre tel que vu par des infirmières. Après l’atelier, plusieurs incidents surviennent, pris au départ comme de simples plaisanteries, jusqu’au meurtre d’une agente littéraire très réputée. Afin d’innocenter sa belle-mère de ce crime, Darcy et son amie Marie essaient de trouver parmi les passagers qui pourrait avoir des raisons de s’en prendre à cette agente.

Bref, l’histoire pourrait être intéressante, si ce n’est qu’on ait déjà lu un peu plus de la moitié du livre lorsque le crime se produit et qu’il y avait déjà longtemps que je savais qui avait commis ce crime. En fait, j’avais deviné avant même de savoir « officiellement » qui en était la victime. Cela ne m’a pas aidée à apprécier ma lecture.

Et ce n’est pas le style qui m’a permis de mieux aimer, c’est majoritairement de la faute de l’auteure, mais je soupçonne que la traduction a aussi un rôle à jouer. Honnêtement, entre les phrases simplistes, les phrases agrammaticales, j’ai eu de la difficulté à bien apprécier ce livre. J’avais l’impression de lire un premier roman, avant critiques constructives d’un éditeur… et je dois préciser que c’est, quand même, le 3e roman de l’auteure. En fait, j’avais l’impression de lire un roman écrit pour des adolescents pas trop lecteurs, alors que le livre devrait s’adresser à des adultes.

L’histoire est racontée avec des phrases trop simples, mais tout est dit, tout est détaillé. Il me semble que c’est trop. Trop de détails, c’est comme pas assez; ça ne laisse pas place à l’imagination ou aux capacités d’inférence du lecteur! C’est encore plus problématique quand cela survient dans les répliques ainsi que dans le cadre de texte. En plus, la narratrice coupe sans cesse les répliques de différents personnages pour nous partager ces impressions. Chaque fois que je vois ça, ça me déconcentre. Surtout que les répliques durant 3-4 lignes, il est facile d’attendre la fin de celles-ci!

Je dois quand même vous dire qu’on s’y fait à ce style, au fil des pages, surtout lorsque l’histoire « débute réellement » durant la 2e moitié. Mais, ce n’est pas un livre que, personnellement, je vous conseille !

À bientôt,
Sunflo 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s