Tobie Lolness- T. de Fombelle

Bonjour,

Il y a 2 ou 3 ans, au Salon du Livre de l’Outaouais, je discutais littérature jeunesse avec une amie. Un employé du kiosque où nous étions (Québec Amérique, je crois) nous interrompt : si vous aimez la littérature jeunesse, vous DEVEZ lire Tobie Lolness. Il semblait tellement emballé quand il en parlait, qu’il m’a convaincue! Lorsque je lui ai demandé où je pouvais le trouver, il m’a répondu que ce n’était pas dans sa section, mais chez les éditions Gallimard. Voilà qui est encore plus convaincant. Je l’ai survolé un peu et j’ai été réellement convaincue en lisant la 4e de couverture de l’édition en 2 tomes.

Et la personne qui me l’a suggéré avait raison : je devais lire ce livre!

Tobie Lolness de Thimothée de Fombelle
Gallimard Jeunesse, 2008
660 pages, 40$ (Québec)
À partir de 11 ans
Illustré par François Place

4e de couverture:

Au cœur d’un inoubliable monde miniature, un grand roman d’aventure, d’amitié et d’amour.

Courant à travers les branches, se cachant au creux des écorces, épuisés, les pieds en sang, Tobie fit, traqué par les siens…

Tobie Lolness ne mesure pas plus d’un milimètre et demi. Son monde est celui du grand chêne, que son peuple habite depuis la nuit des temps.

Voici, rassemblées en un seul volume, les deux parties de son envoutante histoire: La vie suspendue et Les yeux d’Elisha.

Mon avis :

Dès les premières lignes, le lecteur est plongé dans l’aventure avec Tobie qui est poursuivi sans qu’on ne sache pourquoi. C’est par bribes, grâce aux différents retours en arrière présentés, qu’on découvre, tout au long du premier tome, ce qui a mis le jeune homme dans une si fâcheuse position.

Ces « flashs-backs » sont nombreux, particulièrement dans le premier tome, et nous en apprennent beaucoup sur la vie du héros avant que ne débute cette poursuite. Ils sont très bien intégrés dans la narration, donc ne ralentissent aucunement le rythme de l’histoire. On y découvre, entre autres, ses rencontres avec les différents personnages qui, plus tard, joueront un rôle important dans sa fuite, que ce soit comme ennemi, allier ou simple messager. Bref, bien que ces passages puissent parfois sembler inutiles, on réalise vite que chacun a son importance. En fait, on dirait un casse-tête dans lequel chacune des pièces, chaque détail, trouve sa place pour former la cohérence de l’histoire.

L’histoire est intéressante à tout point de vue. Les péripéties sont nombreuses et le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer. Par ailleurs, en plus de ces évènements dans l’Arbre, Tobie et son entourage vivent plusieurs aventures sur le plan personnel : trahisons, sacrifices de soi, amitiés qui se développent… Donc, le tout mis ensemble fait réellement de ce roman une œuvre complète.

Côté style, on voit que l’auteur aime jouer avec les mots et la langue, allant même jusqu’à s’approprier quelques expressions courantes. Par conséquent, les phrases simples sont bien imagées, permettant de bien comprendre, et surtout de bien s’imaginer la vie de ce peuple de l’arbre.

Tout est organisé pour que le lecteur ne soit pas perdu. Par exemple, si un personnage refait surface après quelques chapitres, le narrateur nous le réintroduit, ce qui n’est pas à négliger, étant donné le nombre de personnages impliqués.

L’humour est très présent, particulièrement dans les répliques inattendues de Tobie, dans les scènes en présence des ennemis ou les descriptions des personnages. D’ailleurs, le narrateur s’en donne à cœur joie avec ces personnages, on remarque que les personnages ennemis de Tobie méritent des descriptions pas trop élogieuses : ils sont laids, maladroits et pas très futés.

Les belles illustrations de François Place rendent justice au texte et au magnifique monde imaginé par Timothée de Fombelle.

En bref, j’ai adoré ma lecture. Je me suis d’ailleurs empressée d’entamer le 2e tome dès le premier terminé et j’ai eu du mal à interrompre ma lecture.

Extraits:

Elle sourit et c’était quelque chose de nouveau que Tobie aima beaucoup. Elle souria extraordinairement bien pour son âge. En principe, à partir de quatre ou cinq ans, on sourit mons bien. Et ça n’arrête pas de se dégrader. (p.47)

Chaque cerveau a son secret. Moi, c’est mon lit. Toi, c’est ton assiette. Mange avant de penser, ou tu penseras mal. (p.53)

Vous pouvez également écouter un extrait ici.

À bientôt,
Sunflo

Publicités

8 réflexions sur “Tobie Lolness- T. de Fombelle

  1. Je suis pour ma part un peu mitigé par rapport à ce roman. Certes le style est agréable, il y a de l’humour, un parallèle avec notre monde, et il y a un côté envoûtant indéniable, mais je lui trouve tout de même de défauts. D’abord, l’intrigue se résume à une succession de scènes (qui sont d’ailleurs parfois prévisibles), et c’est dommage, cela me semble un peu léger. Il n’y a pas de réel fil conducteur, hormis la fuite de Tobie. Manque également un peu de mystère. Et il y a trop de flashbacks à mon goût: on ne parle presque pas du présent. Bref, même si j’ai apprécié cette lecture, je ne suis pas aussi dithyrambique que la plupart des lecteurs.

    • La preuve qu’il est impossible de plaire à tout le monde avec un roman.
      Je partage ton avis concernant les éléments parfois prévisibles. Par contre, quand je réussis à me plonger dans une histoire, comme c’était le cas avec Tobie, ça me dérange moins.

    • J’ai Vango dans ma PàL en fait. Je ne l’ai pas encore lu. Les avis que j’en vois semblent mitigés. Ayant adoré Tobie, j’ai un peu peur d’être déçue. Mais je le lira possiblement d’ici la fin de l’année 🙂

  2. Pingback: Douceur – Citation | L'Univers de Sunflo

  3. Pingback: Vango : Mon 1er coup de coeur 2013 | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s