Volte-face et malaises – R. Germain

Bonjour,

Je ne suis généralement pas amatrice de Chick litt. Certains diront que c’est parce que je n’ai pas lu les bons titres. N’empêche que, pour le moment, les seuls livres de ce genre que j’ai réellement appréciés sont ceux de Rafaële Germain. Donc, ce n’est pas sans raison que lorsque j’ai eu envie d’une lecture « smooth », légère, je me suis tournée vers son dernier roman, Volte-face et malaise. Et je dois avouer qu’elle ne m’a pas déçue.

 Volte-face et malaises (2012)
par Rafaël Germain
Éditions Libre Expression (2012)
528 p.

Résumé

Dans Volte-face et malaises, Geneviève Creighan, a 32 ans. Nègre de profession, elle est employée par un empire médiatique qui produit des émissions de téléréalité.

C’est une fille hypersensible qui essaie de cacher ses émotions… avec très peu de succès. Ses amis lisent en elle comme dans un livre ouvert et Geneviève, qui a un solide sens de l’autodérision, réussit à rire de cela aussi. Ayant été plutôt passive toute sa vie, elle attend le coup de pied au cul qui la forcera à être enfin active.

Quand le roman commence, Geneviève vient d’être quittée par Florian, un bel architecte de 37 ans avec qui elle était depuis trois ans. Comble de l’humiliation, il est parti avec une fille plus jeune. Dévastée, Geneviève se relève grâce à ses amis, à une thérapie ridicule mais efficace, à son sens de l’humour… et à l’arrivée d’un jeune auteur, Maxime, qui la séduit bien malgré elle…

Mon avis

Comme la fin est assez prévisible, comme bien des romans de ce genre, à mon avis, pour que je demeure intéresser à ce roman, il faut un style agréable, des péripéties pas trop ennuyeuses et surtout de bons personnages, et c’est justement ce que nous propose Rafaële Germain.

Donc, Geneviève nous raconte son histoire. Elle nous parle de son grand amour : elle l’a rencontré il y a 6 ans, ils vivent ensemble depuis quatre ans et il l’a quitté il y a une dizaine de jour pour une autre… plus jeune en plus !

Donc, on traverse avec elle sa peine d’amour, mais on apprend surtout à la connaitre et à connaître ces deux meilleurs amis.  Bien que l’amour occupe une place importante (oui, c’est de la chick litt), c’est l’amitié qui est au cœur de ce roman. Les personnages s’entraident malgré l’impatience, s’acceptent malgré les défauts, s’encouragent malgré les projets loufoques. Les personnages sont vrais et on peut facilement à un moment ou un autre s’identifier à eux ou encore y reconnaitre nos propres amis. Même sa petite sœur me fait penser à de nombresues ados que j’ai pu côtoyer.  On réussit à s’attacher aux personnages, principalement à Geneviève, mais également aux autres.

Par ailleurs, Geneviève fait un réel « cheminement », même si j’ai parfois eu le goût de lui donner une claque pour qu’elle se réveille et chemine plus rapidement. Dans certains romans, on a l’impression que le protagoniste vit de nombreuses choses, mais reste la même. Ce n’est pas le cas ici, heureusement !

Je dois avouer que j’avais trouvé les deux premiers romans de cette auteure un peu semblables. Ici, on casse cette impression avec une histoire réellement différente. Par contre, l’auteure demeure fidèle à son style. L’écriture est fluide, simple, parfaite pour ce genre d’ouvrage. On y retrouve l’humour et des répliques et réflexions  savoureuses qui font sourire et même parfois rire. Petit bémol pour le style par contre. On y trouve de nombreuses expressions familières, des québécismes qui risquent de nuire à la lecture pour les non-québécois. En fait, même en étant québécoise, il y en a qui ne m’étaient pas familières, dont le fameux RPR, le seul qui était expliqué. Pour vous donner un exemple concret du beau vocabulaire, sachez que Geneviève surnomme la nouvelle blonde de Florian, la criss d’hipster à marde. Cependant, ces expressions québécoises, dans un texte généralement rédigé dans un bon français, viennent plutôt ajouter à l’émotivité, laissant voir sa frustration, sa jalousie, sa surprise…

Bref, si vous aimez la chick litt, ce roman risque de vous plaire.

À bientôt,
Sunflo

Lu dans le cadre de deux challenges :

     PàL à Zéro

Publicités

2 réflexions sur “Volte-face et malaises – R. Germain

  1. Pingback: TTT (04) – Auteurs québécois à découvrir |

  2. Pingback: Êtes-vous un lecteur éclectique? | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s