Nuit noire – C. Tremblay

Bonjour !

Toujours avec le double objectif de lire des romans québécois et de terminer les livres pour adolescents et enfants de ma PàL, je vous présente mon avis sur Nuit noire de Carole Tremblay.

Nuit noire  par Carole Tremblay (2011)
Éditions Dominique et compagnie
Public cible : 9 ans et plus
160 pages

4e de couverture :

C’est fou. Jules a imaginé tant de fois ce moment. Jamais il n’aurait cru qu’il aurait le courage de passer à l’acte, Et pourtant, il est là. Au coeur de la nuit. Prêt à exécuter son plan sans le moindre intrus à l’horizon.

Mais il a beau avoir préparé son coup avec soin, Jules ne pouvait pas prévoir qu’il serait témoins d’un accident. Il ne se doutait pas qu’il serait l’unique personne à pouvoir porter secours à la victime. Et qu’il s’enfoncerait dans un engrenage de mensonges pour ne pas se trahir lui-même.

Un suspense psychologique qui tiendra le lecteur en haleine de la première à la dernière page.

Un petit mot sur l’auteure :

Carole Tremblay signe plus de 50 livres, allant de l’album pour enfant aux romans pour adulte. Elle est l’auteure de Roméo, le rat romantique ainsi que des livres de la série Toubie et Binou.

Mon avis

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans le mystère se demandant pour quel acte Jules s’était-il préparé. Les hypothèses peuvent être nombreuses, se transformant au fil des informations présentées.

Quand on connaît finalement cet acte, après quelques pages, c’est la qu’on découvre qui est le personnage principal et que d’autres mystères, notamment au sujet de son père, se présentent., Celui-ci est moins mystérieux comme secret, mon idée de base s’étant avéré la bonne et il y a moins un suspense créé par l‘auteur à ce sujet. En fait, lorsqu’on apprend l’acte mystérieux de Jules, on se dit presque « tout ce suspense et ce mystère juste pour ça », mais cela est peut-être causé par les hypothèses que je m’étais forgées, imaginant le héros plus vieux qu’il ne l’était en réalité.

C’est aussi à la suite de cet acte mystérieux que Jules commence à entrer dans  une enfilade de mensonges dont on peut se demander, avec raison, comment il s’en sortira. En fait, Jules veut bien aidé la victime, mais veut-il réellement qu’on découvre son secret ? Telle est la question qui occupera toutes ses pensées et qui aura des répercussions sur son quotidien.

Avec une touche d’humour, une écriture fluide, de phrases courtes et simples, l’auteure sait s’adresser à son public cible. Le roman est écrit pour garder le lecteur captif tout au long des aventures de Jules. On s’attache facilement à ce jeune en se demandant possiblement ce qu’on ferait à sa place, Bien sur, mon regard adulte a une vision différente, mais j’imagine bien les plus jeunes se demandant ce qu’ils auraient fait à la place du garçon.

Le point faible de ce roman est qu’on sent trop la morale tout au long de l’histoire. Les mensonges ce n’est pas bien, il faut dire la vérité. Par contre, pour certains jeunes lecteurs, c’est vrai qu’il vaut mieux l’écrire en noir sur blanc, mais personnellement, je n’aime pas ça.

Je suis certaine que ce roman saura plaire aux jeunes lecteurs.

À bientôt,
Sunflo

Ce livre a été lu dans le cadre des challenges suivants

PàL à ZéroOù sont les hommes?Mon Québec en septembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s