Tabou : Une nouvelle collection des Éditions de Mortagne

Bonjour à tous,

Ma chronique aujourd’hui risque de ressembler à une publicité, mais ce n’est pas mon intention. Je voulais vous présenter une nouvelle collection des éditions de Mortagne.

Personnellement, j’ai appris l’existence de cette collection par le courriel de Kim Messier qui a publié son roman dans cette collection. Je ne prête pas toujours attention aux messages des auteurs qui veulent faire de la publicité pour leur titre, mais celui-ci m’a interpellée, entre autres à cause de mon emploi actuel dans une école secondaire.

La collection en question est Tabou. Elle regroupe une vingtaine de titres s’adressant à des adolescents. Alors, qu’a-t-elle de particulier cette collection ? Elle est ancrée dans le réel et aborde des thèmes peu traités dans la littérature. Le but de plusieurs de ses titres est d’aider les jeunes à affronter les épreuves et questionnements qu’ils peuvent rencontrer au cous de l’adolescence. Parmi les thèmes abordés, mentionnons les tendances suicidaires, l’homosexualité, le VIH, l’intimidation.

À titre d’exemple, je vous présente deux romans de cette collection qui semble très prometteuse.

 

Le placard de Kim Messier

Le résumé

À douze ans, Léa se surprend à éprouver une attirance pour une fille. Instinctivement, elle refoule ses sentiments par peur de la différence.

À dix-sept ans, sa véritable nature s’impose de nouveau à elle. Mais Léa n’a pas changé d’avis : toute vérité n’est pas bonne à dire. En tout cas, pas toujours et, surtout, pas la sienne…

Elle choisit donc de vivre dans le mensonge, déchirée entre son désir de se dévoiler et celui de se cacher. Par crainte d’être pointée du doigt. Étiquetée. Mise à l’écart.

S’il fallait que sa famille, ses amis découvrent son secret… L’aimeraient-ils encore ? La rejetteraient-ils ? Seule Frédérique, sa copine, sait qu’elle est lesbienne. Mais leur amour naissant saura-t-il résister aux cachotteries de Léa ?

Dans un monde où l’on présume de l’hétérosexualité des enfants, il est souvent difficile de s’affirmer, de sortir du placard. Et ce, même si les mœurs ont évolué, même si plusieurs clament haut et fort qu’ils ne sont pas homophobes… Ce roman touche un sujet peu traité dans les romans pour adolescents : l’homosexualité féminine.

L’auteure

Étant enseignante au secondaire, Kim Messier a élaboré des projets portant sur l’intimidation et l’homophobie pour ses élèves. C’est là qu’elle a remarqué que les romans traitant de ce sujet sont rares. Elle a voulu comblé ce vide afin d’aider les adolescentes qui se questionnent concernant leur orientation sexuelle.

Solitude armée de Marilou Addison

Résumé

Comment aimer l’école, quand tout ce qu’on y vit, c’est l’humiliation et la violence ? Comment croire que l’avenir sera plus rose, quand on ne sait même pas si on va passer à travers sa journée ? Mais, surtout, comment avoir encore des rêves, lorsque ceux-ci sont balayés à grands coups de poing et de pied ?

Justin ne sait pas comment s’en sortir. La seule solution qu’il trouve est dans la révolte et la riposte. Quand on a seize ans, qu’on se croit différent et que, en plus, personne ne nous comprend, quel espoir nous reste-t-il ? Malgré la venue de l’amour dans sa vie, et le bien-être qu’il en retire, Justin parviendra-t-il à se détourner de son destin funeste?

À moins que son besoin de vengeance ne soit plus fort que tout…

En compagnie d’une poignée de jeunes qui vivent les mêmes épreuves que lui, Justin fera partie d’un plan d’une rare brutalité, dont il ne soupçonne pas encore la gravité des conséquences…

L’histoire de Justin touche un sujet qui fait de plus en plus souvent les manchettes, malheureusement : la violence à l’école. Sous toutes ses formes. Même les plus extrêmes. C’est un récit qui vous marquera à jamais…

L’auteure

Marilou Addison n’en est pas à ses premiers pas en littérature. Elle a déjà publié quelques titres pour enfants et adolescents, dont ceux de la série Pistache.

Une série dans laquelle plusieurs adolescents pourront certainement se retrouver. De mon côté, aucun doute que je les lirai. Je crois que cela pourra certainement servir de portes d’entrée pour aborder des sujets difficiles avec des adolescents.

Je vous en dirai davantage dès que j’aurai lu quelques titres. En attendant, je vous invite à visiter la page internet de la collection.

À bientôt,
Sunflo

Mon Québec en septembre

Publicités

6 réflexions sur “Tabou : Une nouvelle collection des Éditions de Mortagne

  1. Je connais bien cette collection et je l’adore ! J’ai lu Solitude Armée et j’ai trouvé que c’est un très bon roman qui frappe. C’est mon préféré de la collection à ce jour.
    Cette une collection fantastique à mon avis, il ne faut pas passer à côté !

    • Merci pour ton avis. Comme je le disais je n’ai lu aucun de ces titres. Je vais peut-être commencé ma découverte par Solitude Armée, tu sembles avoir été très emballé.

  2. Je n’avais jamais entendu parlé de cette nouvelle collection, ni de ses romans. Mais je compte bien en lire quelques uns maintenant que j’ai vu ton article. Je trouve ça vraiment bien de publier (et faire découvrir) des romans abordant ce genre de thèmes. Ce sont, malheureusement, des sujets encore bien trop tabou justement. En espérant que ça puisse en aider plusieurs à passer au travers de moments difficile ou bien aider à ouvrir l’esprit de certaines personnes. Excellente initiative de la part des éditions de mortagne. (^_^)-b

        • JE sais bien, mais en même temps, parfois je trouve que certains articles sur des blogs ressemblent à de la pub. L’exemple le plus simple: « le livre que tel éditeur m’a envoyé est vraiment trop génial ». Alors que tu lis la chronique et que tu doutes de la sincérité du propos. (En même temps, on se dit peut-êre la même chose de mes partenariats, voilà pourquoi j’en fais peu et que je prends bien le temps de les choisir.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s