La belle au bois dormant – C. Perrault

Bonjour !

Voici une lecture effectuée principalement dans le cadre de deux challenges, soit « un mot, des titres » (pour lequel le mot beau était à l’honneur ) et « Où sont les hommes » (dans le cadre duquel Myiuki nous présentait un mini-défi consistant à lire un conte). J’ai donc lu la version de Charles Perreault de « La belle au bois dormant » (1697).

Synopsis

À l’occasion du baptême de la princesse, le roi et la reine organisent une fête somptueuse, invitant famille, amis et fées marraines bienveillantes de l’enfant. Chacune d’elles offre un don à la princesse : beauté, grâce, etc. Brusquement une vieille fée, qui n’a pas été invitée, se présente et lance à la princesse un charme mortel : la princesse se piquera le doigt sur un fuseau et en mourra. Heureusement, une des fées marraines peut atténuer la malédiction : « au lieu d’en mourir, elle tombera seulement dans un profond sommeil qui durera cent ans, au bout desquels le fils d’un Roi viendra la réveiller ». Pour protéger sa fille, le roi fait immédiatement interdire de filer au fuseau ou d’avoir un fuseau sous peine de mort. Pourtant, vers ses quinze ans, la princesse découvre une vieille fileuse qui ne connait pas l’interdiction. La princesse se pique au fuseau et s’endort pour cent ans.

Mon avis

Pour moi, l’histoire de la belle au bois dormant s’arrête au moment où le prince retrouve la princesse endormie et la réveille. Après, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, comme dans presque tous les contes de princesse en version Disney. Bref, je connais la version de l’émission Iniminimagimo et surement celle de Disney. La version de frère Grimm y ressemble également. Toutefois, dans la version de Perrault, cette partie n’est que le début de l’histoire.

En effet, le prince retrouve la princesse endormie. Ils auront deux enfants la petite Aurore et son petit frère Jour. Par contre, au moment où le roi décède et que le prince le remplace sur le trône, les choses se compliquent pour la petite famille, mais je ne vous en dirai pas davantage.

J’ai déjà pris connaissances de plusieurs versions originales de contes, en ayant lu ceux des frères Grimm et quelques autres contes de Perreault, entre autres. En fait, en lisant celui-ci, je me suis souvenu l’avoir déjà lu pour les besoin d‘un autre article, afin de la comparer à la version de frères Grimm. Je ne l’avais toutefois pas lu au complet, m’étant arrêté au réveil de la princesse car c’était là que prenait fin la version de Grimm

Je dois avouer que je n’aime pas cette partie supplémentaire et que, par conséquent, je préfère nettement la version de frères Grimm. Il faut dire que la fin de la version de Perrault enlève toute la beauté et la magie de l’histoire telle que je la connaissais.

Je vous conseille quand même la lecture de ce conte, car il est toujours intéressant, à mon avis, d’en connaître les différentes versions.

Si ça vous intéresse, vous pouvez consulter la version de Perrault (1697) ici et celle des frères Grimm (1812) . Je vous conseille d’ailleurs de jeter un œil sur la page wikipedia de ce conte, vous en découvrirez un peu plus sur les versions antérieures et sur les origines de ce conte.

Pour d’autres « belles » histoire, ça se passe sur le blog de Calypso.

Je vous donne rendez-vous le 1er décembre pour une histoire en « blanc ».

À bientôt,
Sunflo

Destins de femmesUn mot des titresOù sont les hommes?

Publicités

7 réflexions sur “La belle au bois dormant – C. Perrault

  1. Ha, perso ça m’intéresse ce bout supplémentaire. ^_^ D’ailleurs, il faut que j’ajoute les contes originaux dans ma wish. (À commencer par la belle et la bête par contre.. <3)

    • Ça m’intéressait de le découvrir, mais, bon, je crois que je suis tout simplement trop habituée à la version telle que je la connais. Je vais quand même poursuivre ma lecture des contes de Perrault et entamer ceux d’Anderson bientôt 🙂 (ILs sont dans ma PàL tous les deux) J’en ai déjà lu plusieurs des frères Grimm il y a quelques années 🙂
      Mais je n’ai pas eu l’occasion de lire La belle et la bête, encore.

  2. Pingback: Blanche-Neige – Les Freres Grimm | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s