13, rue Thérèse – E.Mauli Shapiro

Bonjour !

Aujourd’hui, je vous parle de 13, rue Thérèse, reçu en partenariat des éditions Michel Lafon que je remercie, de même que le forum Livr@ddict.

13, rue Thérèse par Elena Mauli Shapiro
Traduit de 13 rue Thérèse (2011)
par Valérie Bourgeois (2012)
Éditions Michel Lafon
301 pages

Résumé

Trevor, un professeur américain qui vient d’emménager à Paris, découvre dans son bureau une vieille boîte remplie de lettres d’amour, de photos jaunies, et de souvenirs : des gants, des pièces de monnaie, un mouchoir en dentelle… Tous racontent la vie de Louise Brunet, une Française ayant vécu au 13, rue Thérèse pendant la Grande Guerre.

L’universitaire commence à reconstituer l’histoire de la jeune femme : son amour indomptable pour son cousin mort au combat, son mariage de convenance avec un homme travaillant pour son père, et sa liaison avec un voisin. Mais alors que Trevor tombe peu à peu amoureux de la charmante et fougueuse Louise, une autre Française, bien vivante celle-là, compte bien le séduire et le garder près d’elle.

Le temps passe, la passion demeure.

 

Mon avis

Dans ce roman, de type épistolaire, deux histoires s’entrecroisent, celle de Louise et celle de Trevor, bien que cette dernière y occupe une place très minime. En fait, Trevor découvre dans son bureau une boîte contenant divers objets ayant appartenu à Louise Brunet. Il décide de partager sa découverte à « Monsieur » et d’inventer l’histoire de cette femme à partir du contenu de la boîte.

J’ai vite été intéressée par cette boîte et la façon dont celle-ci se promène de main en main au sien de l’établissement où travaille Trevor. Alors, quand à la fin de la préface on me demande si je veux ouvrir la boîte, la réponse est évidente.

Toutefois, par la suite, mon intérêt diminue rapidement. En fait, j’ai vite remarqué que le récit différait de ce à quoi je m’attendais : je croyais que Trevor aurait fait des recherches afin de découvrir la vie de Louise plutôt que de l’interpréter. Je m’attendais donc à voir les recherches et le résultat de celle-ci, mais non…

J’ai donc mis mes attentes de côté en espérant mieux savourer ma lecture, mais, malgré tout ça, je n’ai pas réussi à accrocher.

Je crois que le principal problème est que j’aurais surement pu apprécier l’histoire de Louise, mais je n’ai pas apprécié tout ce qu’il y a autour : les lettres à « monsieur », la relation qui se tisse entre Josiane et Trevor, les va-et-vient dans le temps qui fait qu’on ne peut pas saisir le déroulement chronologique de tout ce qui est présenté…

J’ai toutefois généralement apprécié le style d’écriture de l’auteur. Cependant, les notes de bas de page étaient trop nombreuses et souvent trop long. En plus, comme il était nécessaire à l’avancé du récit, plusieurs n’auraient pas du être en pas de page, mais intégrer au texte. Cela nuisait un peu à la lecture en venant cassé le rythme pourtant bien amené par le style de l’auteure.

Pour un côté positif : J’aimais bien le fait que le livre soit présenté sous forme de lettre à un « monsieur inconnu » qui donnait l’impression que le narrateur s’adressait directement à nous, même si je ne suis pas parvenu à m’intéresser à l’expéditeur de ces lettres.

Je le fais rarement, mais comme c’est pour un partenariat et que mon avis n’est pas très positif, je vous invite à lire l’avis de Lilli qui diffère du mien. Vous pouvez lire d’autres commentaires sur le site de Livraddict.

Encore une fois, je remercie les Éditions Michel Lafon et Livraddict pour ce partenariat.

À bientôt, Sunflo

Ce titre a été lu dans le cadre des défis suivants :

Où sont les hommes?Destins de femmes

Publicités

2 réflexions sur “13, rue Thérèse – E.Mauli Shapiro

  1. Tu es plus gentille que moi dans ton avis ! ^^
    Ceci dit, je n’ai pas parlé des longues notes de bas de pages dans mon avis, mais c’est vrai qu’elle m’ont aussi vraiment dérangé.

    • Je n’aime pas faire des avis complètement négatif, car la lecture demeure, selon moi, toujours une question de préférence. C’est une des raisons pour lesquelles je ne publie jamais (ou presque) un avis directement après ma lecture

      D’ailleurs, je n’ai toujours pas lu ton avis. J’y jetterai un oeil bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s