Celui qui chuchotait dans les ténèbres – HP Lovecraft

Bonjour,

J’ai mis 5 jours à lire ce petit livre d’à peine 120 pages, en partie à cause de mon état de fatigue, mais principalement à cause du livre.

 

couv38708460

Celui qui chuchotait dans les ténèbres par H.P. Lovecraft
Éditions Folio (2008) / 121 pages

 

 

4e de couverture

Des voix inquiétantes qui hantent les collines, de mystérieuses empreintes de pas, une grosse pierre noire gravée de hiéroglyphes à demi-effacés. Un professeur de littérature, passionné par les légendes et le folklore de la Nouvelle-Angleterre, découvre le secret d’étranges créatures dissimulées dans les bois obscurs et plonge dans un univers terrifiant.

 

Mon avis

Il m’a été très difficile d’embarquer dans cette histoire.

Il faut dire que, ayant lu le synopsis, je ne m’attendais pas non plus à cette histoire d’extra-terrestres et de science fiction.

En fait, à la suite d’une inondation, les habitants d’un village du Vermont affirment avoir vu le corps de certaines créatures étranges dans l’eau. Ceux-ci sont toutefois disparus sans laisser de trace. Akeley, un des habitants de ce village, revoit une de ces créatures vivantes qu’il photographie et découvre une pierre noire sur laquelle sont dessinées des hiéroglyphes. Il partage, par lettres, ses découvertes à Wilmarth le narrateur. Il s’en suit une correspondance dans la quelle on découvre l’évolution des recherches et des pensés des deux hommes durant la première moitié du livre. Plus tard, les deux protagonistes se rencontrent et c’est là que le suspense peut réellement entrer en jeu. La fin aurait pu être frappante si j’avais été davantage intriguée.

En fait, comme le narrateur est plutôt observateur lointain des événements, il m’a été difficile d’être captiver par ce récit.

Toutefois, le style est plaisant à lire, avec de belles descriptions qui nous permettent de bien saisir l’atmosphère et l’état d’esprit du personnage principal. Par contre, le tout est, selon moi, trop long à mettre en place.

 

À bientôt,
Sunflo

 

Lu dans le cadres des défis suivants

Où sont les hommes?cercle lecturePàL à Zéro

 

Publicités

2 réflexions sur “Celui qui chuchotait dans les ténèbres – HP Lovecraft

  1. Ouais, c’est souvent mou, mais Lovecraft te construit une histoire sur l’ambiance générale, il instille un malaise subtil, très progressivement, mais je lui trouve un talent malsain pour te laisser perdurer une mauvaise sensation longtemps après avoir refermé le livre, du genre à te faire regarder derrière ton épaule, sans raison…
    J’adore cet auteur, Démons et merveilles est une de ses oeuvres qui m’emporte régulièrement (j’évite de relire le cycle de Cthulu, qui m’a fait faire des cauchemars pendant des années!)

    • Si le but était de me faire regarder par-dessus mon épaule, c’est un peu manqué 🙂
      Toutefois, il est fort possible que je lise un autre titre de cet auteur. J’en ai majoritairement entendu que du bien, je veux bien lui laisser une autre chance. Peut-être qu’en sachant maintenant à quoi m’attendre, j’apprécierai davantage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s