Avent 2012 – Jour 7 : 7 comme…

Bonjour!

 

Il y a quelques temps, je vous parlais de Madame Wenham, le 2e roman jeunesse de Patrick Senécal. Il est maintenant temps de vous parler de son histoire précédente : Sept comme Setteur. Si je vous en parle aujourd’hui, en cette période de l’Avent, c’est parce que le père Noel y joue un rôle important.

couv52629581

Sept comme Setter par Patrick Senécal (2007)
Éditions de la Bagnole (Gazoline)
103 pages

4e de couverture

Le soir du 24 décembre, Rom et Nat guettent le père Noël avec impatience. Le vieil homme surgit dans la cheminée, comme prévu. Mais il n’est plus le même… D’ailleurs, il n’est pas le seul : le lapin de Pâques et la fée des dents sont aussi devenus bien inquiétants. Que se passe-t-il donc ? Rom et Nat résoudront ce mystère en plongeant dans une aventure pleine de surprises… et de frissons.

 

Mon avis

Dans ce récit, les jeunes lecteurs découvriront des personnages auxquels ils croient (ou croyaient) sous un nouveau jour. En fait, le soir de Noël, Nat est capturé par le père Noël! On apprendra vite que celui-ci n’est pas le seul personnage transformé dans cette histoire. La fée de dents et le lapin de Pâques sont également devenus méchants. Pourquoi s’en prennent-ils désormais aux enfants au lieu de leur apporter de la joie tout au long de l’année? Voilà un mystère de Rom devra résoudre si elle veut aider son frère.

 

Pour un premier roman jeunesse, aucun doute que le maitre québécois de l’horreur a réussi sa transition. Ce livre parvient à captiver les jeunes lecteurs, peu importe leur opinion sur l’existence du père Noel et autres personnages légendaires. Les jeunes n’auront aucun mal à s’identifier aux personnages de 6 et 8 ans, héros de cette histoire qui, comme dans toute bonne relation de fratrie, se disputent pour choisir un jeu, mais qui feront tout pour s’aider dans les moments les plus difficiles. Les personnages sont attachant et on se demande réellement s’ils vont s’en sortir (euh, pour ceux qui ne savent pas qu’il y a un tome 2!). Les rebondissements et péripéties sont assez nombreuses et intrigantes pour garder le lecteur captif.

 

À la fin, bien que tout semble terminé, l’auteur nous laisse avec un suspens qui ne nous donne qu’envie de se plonger dans la suite des aventures de Rom et Nat afin de connaitre le vrai dénouement de cette première histoire. (Oui, c’est Senécal après tout. Il était impossible que le tout se termine à merveille!)

 

Mentionnons que Senécal s’est bien adapté à son public, les phrases et le vocabulaire ayant un niveau de complexité convenant aux jeunes lecteurs, malgré quelques mots plus difficiles expliqués en note de bas de page.

 

En bonus, dans les dernières pages, vous trouverez un dossier « Bagnole » avec de nombreuses informations intéressantes sur l’auteur, les dialogues… Vous y apprendrez, entre autres, pour quelle raison l’auteur a décidé d’écrire ce roman jeunesse.

 

Bonne lecture,
Sunflo

ChallengeQc Où sont les hommes?Destins de femmes

Publicités

5 réflexions sur “Avent 2012 – Jour 7 : 7 comme…

  1. Pingback: Avent 2012 – Jour 8 : Des livres thématiques | L'Univers de Sunflo

  2. Pingback: Avent 2012 – Jour J | L'Univers de Sunflo

  3. Pingback: Êtes-vous un lecteur éclectique? | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s