Avent 2012 – jour 16 : Boréal-Express (film)

Bonjour!

Aujourd’hui, une petite chronique cinéma avec un magnifique film de circonstance : Boréal Express (Le Pôle express pour les Européens ou The Polar Express pour les anglophones).

Ce film est réalisé par Robert Zemeckis qui nous a aussi donné de nombreux films marquants, dans des genre tout à fait différents, dont l’excellent Forrest Gump et la trilogie Retour vers le futur.

7de824e6966d03b72708bfec0a4006ec

Boréal Express / The Polar Express (2004)
Dessin animé, 100 minutes
Avec Tom Hanks (Voix dans la V.O.)
Réalisation de Robert Zemeckis (Etats-Unis)

Synopsis

Un jeune garçon qui commence à douter de l’existence du Père Noël monte dans un train un peu mystérieux en direction du pôle Nord. Plus le Boréale Express avance dans des contrées enchantées, plus l’aventure est à son comble et les petits passagers prennent conscience de l’étendue de leurs dons.

Mon avis

Le personnage principal n’a pas de nom : il peut donc représenter tous les jeunes garçons qui, en grandissant, cessent de croire au père-Noël. Toutefois, la veille de Noël, une occasion en or se présente à celui-ci, une aventure que peu d’autre pourront vivre : il a l’opportunité de faire un voyage à bord du Boréal Express, un train qui le conduira jusqu’au Pôle Nord où, après quelques péripéties, il aura peut-être l’occasion de rencontrer le père Noel. Rêve ou réalité ?

Au cours de ce trajet, le garçon est les autres passager vont de surprises en surprises, rencontrent des personnages colorés et affrontent de nombreux obstacles : fantôme, caribous, glace sur les rails… On assiste avec intérêt à leurs péripéties, curieux de savoir s’ils arriveront à destination dans les temps.

D’ailleurs, mine de rien, tout au long de cette expédition, chacun des enfants présents dans le train évolue et développe des qualités intéressantes, devenant un peu plus sages. Un profonde amitié se tisse entre eux.

Quelques chansons viennent agrémentent ce film. De mon côté, j’ai bien aimé les références culturelles présentes dans le film, rappelant d’autres contes ou long métrage, notamment avec Scrooge qui tente d’effrayer le jeune garçon.

Les dessins sont de qualité, et cela même sans recourir aux merveilles de la technologie 3D. Tout y est précis ajoutant beaucoup à la beauté à ce film : mouvements des vêtements et cheveux, les détails de la neige et des courants, le nez d’un des personnages qui se plie, les reflets sur la glace, les plumes de la pygargue… Bref, tous est détaillées et donne une impression de réalisme ajoutant à la magie.

Des illustrations magnifiques, une histoire digne des meilleurs contes de Noël, une magie présente tout au long du film, une touche d’humour et quelques chansons, rien de mieux pour un film de circonstance très réussi, qui saura plaire tant aux jeunes qu’à leurs parents. À écouter avec une bonne tasse de chocolat chaud !

Bientôt, pour mon calendrier de l’Avent je vous proposerai un ou deux films québécois.

À bientôt,
Sunflo

P.S. Cher père-Noël, cette année, je veux un grelot qui tinte…

Publicités

10 réflexions sur “Avent 2012 – jour 16 : Boréal-Express (film)

  1. Pingback: Avent 2012 – Jour J | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s