Contes de la Lune – É. Delaigle

Bonjour à tous,

En novembre, Élizabeth Delaigle est entrée en contact avec moi pour me proposer de lire ses Contes de la lune. Aimant lire des contes, je n’ai pas hésité à me lancer dans cette lecture que j’ai terminé hier et qui a été, en général, assez agréable.

couv48454035

Les contes de la lune par Élizabeth Daigle (2011)
Éditions Persée
93 pages

4e de couverture

Vue de la terre, la lune, par sa rondeur et sa bonhomie incite à toutes les rêveries… Inaccessible et pourtant si proche, elle peuple l’imaginaire des hommes pressés de la conquérir, et enflamme le monde depuis la nuit des temps avec son lot de légendes et de mystères.

Dans Les contes de la lune, les enfants sont transportés dans des univers très différents, au gré de récits qui ont tous la lune comme déclencheur de situations insolites : que ses rayons éclairent l’aigle blessé, la princesse désespérée, les souris affamées, le boxeur conquérant, le vieux chat jaloux, l’ourson espiègle ou les deux enfants perdus en forêt, elle les pousse à faire de petites bêtises ou de grandes choses !

Mon avis

Dans ce livre, sept histoires nous sont racontées, mettant en scène la Lune. Que ce soit pour la pêcher, la chasser ou la voler, cet astre émerveille tous les personnages de l’histoire, allant de jeunes enfants aux petites souris.

Honnêtement, au départ, avec la première histoire, je trouvais qu’il manquait de la magie et le côté fantastique que l’on retrouve souvent dans les contes. Toutefois, j’ai rapidement réalisé que, dans ce recueil, il y a des contes qui sauront plaire à plusieurs publics puisque les genres sont variés, allant de la légende amérindienne aux histoires de princesse, en passant par les histoires mettant en vedette des animaux.

J’ai généralement apprécié le style des histoires bien que parfois c’était trop descriptif, comme c’était le cas dans « Les croqueuses de Lune », où on nous présente, une à une chacune des souris de la famille. Dans cette même histoire, j’ai peu apprécié que l’auteure précise que c’est elle qui a le dernier mot concernant la conclusion de l’histoire : cela enlève la magie de l’histoire et son côté qui pourrait paraître réaliste aux yeux des enfants.

Toutefois, mis à part ces deux éléments, j’ai bien apprécié le style de ce recueil qui est tout à fait approprié pour les jeunes lecteurs (ou plutôt pour les enfants auxquels vous pourriez lire ces contes)

Pour certaines histoires, il est agréable d’y retrouver un peu les inspirations de l’auteure qui fait référence, par exemple, à des personnages ou auteurs connus : Miss Potter, Jean de la Fontaine, Betty Boop, Hansel et Gretel…

Une illustration en noir et blanc accompagne chacune des histoires. Elles sont jolies, mais pour un recueil comme celui-ci, je les aurais préféré plus colorées et plus nombreuses, de façon à intéresser davantage le jeune lecteur.

Bref, les histoires sont de qualité et d’intérêt variable, mais trouveront surement chacune leur publique, jeunes garçons ou jeunes filles.

Je tiens à remercier l’auteure pour m’avoir donnée l’occasion de lire ce joli recueil et de me replonger en enfance, grâce à celui-ci.

À bientôt,
Sunflo

cercle lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s