Avent 2012 – jour 22 : Nez Rouge… The movie

Bonsoir!

Voici donc le second billet de ce 22 décembre. Après vous avoir parlé de l’organisme Nez Rouge, je vous présente un film qui se sert de celle-ci comme contexte.

nez_rouge

Nez Rouge d’Éric Canuel (2003)

Synopsis:

Après avoir été trouvé ivre au volant, un critique littéraire doit travailler, durant le temps des fêtes, pour Opération Nez rouge avec une auteure, dont il a sévèrement critiqué une pièce de théâtre, et son avocat plutôt étrange qui propose de l’aider. Le critique ne reconnaît pas tout de suite l’écrivaine, alors que celle-ci cherche à se venger de lui. Se sentant tomber amoureuse, elle laisse peu à peu tomber ses plans de vengeance.

Mon avis

J’ai choisi de vous parler de Nez Rouge, car c’est un des plus récents films thématiques de Noël québécois. Il faut dire que ce genre de film n’est pas très fréquent au Québec et que celui-ci date déjà de quelques années, ayant été produit en 2003.

Ce film reprend les éléments de base d’une histoire d’amour comme on en trouve dans bien des films. Peu de temps après la publication de son premier roman, une journaliste pigiste est engagée pour écrire un reportage sur Nez Rouge. Au même moment, un critique littéraire est condamné à être bénévole pour l’organisme. Évidemment, les deux se verront contraints de travailler en équipe. Alors que Céline veut en profiter pour se venger de la critique de Félix, celui-ci ne l’a pas reconnue et tombe sous le charme. Tout ça avec la complicité de Léon, leur 3e coéquipier, avocat de Félix.

Donc, on devine rapidement à voir le synopsis que la haine se transformera surement en amour pour nous donne un film qui se termine bien. Toutefois, un élément de surprise arrive tout de même à la fin. Et pour ce rendre à cette conclusion, le parcours est généralement intéressant. En fait, comme les protagonistes sont bénévoles pour Nez Rouge, leurs passagers les amènent dans toutes sortes de situation, parfois rocambolesque, souvent rigolotes et parfois même touchantes. Il y a de nombreuses scènes ou répliques concasses, malgré des gags moins réussis.

Les acteurs principaux Patrick Huard et Michèle Barbara Pelletier, sont très crédibles, tant dans leur dialogue que dans leur comportement. Huard excelle d’ailleurs avec ses mimiques qui permettent facilement de faire comprendre au public ce qui se passe dans la tête de son personnage. L’ensemble de la distribution est également de qualité. On y trouve aussi quelques personnalités qui ne sont pas acteurs, dont l’auteur Dany Laferrière jouant son propre rôle.

Le montage est bien réalisé, avec de jolies vues de Montréal tout au long du film.

Bref, un histoire un peu clichée et prévisible qui demeure néanmoins un bon divertissement en cette période.

Pour le plaisir, voici d’autres longs métrages québécois ayant Noël comme thématique:

  • La vie heureuse de Leopold Z (Gilles Carle,1965)
  • Mon oncle Antoine (Claude Jutra, 1971)
  • Le martien de Noël (Premier film jeunesse québécois, 1971)
  • La guerre des tuques (Andrée Melançon, 1984)
  • Une nuit à l’école (Alain Chartrand, 1991)
  • Station Nord (Jean-Claude Lord, 2002)
  • Nicolas Noël : Mon histoire magique (2012, présentement à l’affiche et disponible en DVD)

Selon mes connaissances, ce sont les seuls titres pouvant entrer dans cette liste, mais peut-être que je fais erreur. En connaissez-vous d’autres ?

À bientôt, Sunflo

Découverte Québec ChallengePetit

Publicités

3 réflexions sur “Avent 2012 – jour 22 : Nez Rouge… The movie

  1. Pingback: Avent 2012 – Jour J | L'Univers de Sunflo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s