Neige – poésie

Bonjour!
Pour la thématique neige, deux titres me sont rapidement venus en tête. Comme je vous ai déjà présenté un texte de Nelligan le mois dernier, j’ai donc opté pour celui-ci de Louis-Honoré Fréchette (1878), mettant de côté le fameux Ah! Comme la neige a neigé de Nelligan.

Décembre

Le givre étincelant, sur les carreaux gelés,
Dessine des milliers d’arabesques informes ;
Le fleuve roule au loin des banquises énormes ;
De fauves tourbillons passent échevelés.

Sur la crête des monts par l’ouragan pelés,
De gros nuages lourds heurtent leurs flancs difformes ;
Les sapins sont tout blancs de neige, et les vieux ormes
Dressent dans le ciel gris leurs grands bras désolés.

Des hivers boréaux tous les sombres ministres
Montrent à l’horizon leurs figures sinistres ;
Le froid darde sur nous son aiguillon cruel.

Évitons à tout prix ses farouches colères ;

Et, dans l’intimité, narguant les vents populaires,

Réchauffons-nous autour de l’arbre de Noël.

 

Et voilà, un poème tout de circonstance en ce mois de décembre qui tire à sa fin 🙂

Je vous donne rendez-vous bientôt pour un nouveau thème.

À bientôt, Sunflo

Publicités

3 réflexions sur “Neige – poésie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s